Paysage et jardin

PDF  TÉLÉCHARGER (mise à jour février 2015)

En nous tous les hommes. En nous l’animal, le végétal, le minéral. L’homme n’est pas seulement l’homme, il est l’univers. »

Aimé Césaire

L’idée de paysage s’attache à rendre compte de la complexité du monde vivant, par son universalité et son humanisme.

D’un ensemble …

Le paysage est donc abordé par de nombreuses spécialités, d’une part scientifiques :

  • Géographie, géomorphologie, climatologie

  • PCB (physique, chimie, biologie) pour géologie, pédologie, hydrologie, botanique, zoologie

  • Anthropologie, ethnologie, sociologie, paléontologie

D’autre part artistiques et culturelles :

  • Arts plastiques dont peinture, gravure, sculpture

  • Land-art, photographie et cinéma,

  • Littérature, poésie, musique…

qui sont autant d’entrées dans « le champ opératoire » toujours unique et singulier; chaque entrée se révélant nécessaire mais insuffisante parce que fragmentaire.


… A des champs d’actions

Les métiers de paysage doivent ainsi réussir à assembler et relier (et c’est d’ailleurs la

définition de l’écologie) les pièces du puzzle pour le porter à découvert et ce, grâce au ressenti affectif et symbolique qui agit comme catalyseur essentiel et décisif.

A ce stade, la ressemblance de la démarche permet :

  • d’envisager le paysage comme un jardin-planète ;

  • de faire apparaitre le jardin comme un paysage potentiel authentique, sans qu’il y ait de relation entre leurs dimensions respectives.

« Le paysage c’est se ‘glisser’ dans l’énergie vitale du lieu, et vivre ensemble pour partager un territoire et une vision du monde, où l’homme est au cœur de la nature » Graziella Barsacq, paysagiste (Expo. ‘Pays-âges’ / Jardin Botanique de Bordeaux 2014/15 – propos librement interprétés).